25.11.22

Elle fait pousser les plantes avec du thé et du café

ce texte sera remplacé par les tags

planète

Écrit par

Alastair Macdonald

Eiman Jawwad, une Pakistanaise de 17 ans, a eu une idée pour produire un engrais efficace et pas cher, et surtout bon pour le sol.

Pour que tout le monde puisse manger à sa faim, nous devons cultiver davantage mais aussi réduire le gaspillage alimentaire. Eiman Jawwad a 17 ans et vit à Lahore, une grande ville du Pakistan. Elle a trouvé une idée qui pourrait nous aider à cultiver plus tout en gaspillant moins.

Le poids d'un éléphant en thé !

 La jeune Pakistanaise aime le thé et le café. Mais chaque tasse la rendait un peu triste. Ces feuilles de thé, ou ces grains de café, avaient parcouru un long chemin, et maintenant, elle les jetait à la poubelle. Alors Eiman a commencé à mettre les feuilles de thé infusées autour de ses plantes. Et elle a découvert que les roses adorent ça !

 

Elle a commencé à collecter les restes de thé dans les cafés[CB1] . Aujourd'hui, de nombreuses personnes l'aident. Elles ont récupéré 5 tonnes et demie de thé au cours des deux dernières années. C’est le poids d’un éléphant ! La plus grande partie est maintenant destinée aux pépinières. Grâce à son projet, Eiman fait fleurir Lahore.

 

Des enfants qui agissent

Ça n’a pas été facile de concilier cela avec l’école. Le plus difficile, pour elle, a été de mettre en place l'organisation chargée de récupérer les déchets chez les gens et dans les cafés, et de les livrer aux producteurs de plantes. Elle espère maintenant que son idée, qui consiste à recycler les déchets alimentaires en engrais organique, pourra aider les gens à cultiver davantage de nourriture dans le monde entier sans endommager les sols avec des produits chimiques.Pour Eiman, la partie la plus amusante du projet a été de voir des personnes de tous âges travailler ensemble, y compris des enfants qui ont à cœur de protéger l'environnement. Selon elle, pour changer le monde, on peut commencer par chercher de petites choses autour de nous que l’on pourrait améliorer - comme elle avec ses feuilles de thé. «Nous, les enfants, nous devons trouver ce qui nous passionne et ce que nous voulons changer» explique Eiman.

Pour aller plus loin

Tu peux rencontrer Eiman dans l'appli WoW! News. Et c'est gratuit !

Cet article a été rendu possible grâce à une bourse du Solutions Journalism Accelerator décernée par l'European Journalism Centre, en partenariat avec le Solutions Journalism Network et avec le soutien de la Bill & Melinda Gates Foundation.

Eiman a été finaliste cette année du Children's Climate Prize, le Prix du climat pour les enfants.

Envie d’une bonne dose d’infos positives ?

Je m'abonne

2.3.23

L’emballage « plastique » qui disparaît

Planète
Science

2.3.23

La maison des Schtroumpfs

Science

2.3.23

Tout à la poubelle jaune !

Infos

Rejoignez-nous sur insta !